fbpx

La torsion gastrique chez le chien

La torsion gastrique (ou d’estomac) peut arriver à tout moment. Elle touche en général les grands chiens, mais peut aussi affecter les plus petits. Comme on dit, il vaut mieux prévenir que guérir. Alors qu’est-ce que la torsion d’estomac et comment l’éviter ? Voici quelques explications.

Estomac sain et estomac retourné - SDTE
Estomac sain et estomac retourné – SDTE

C’est quoi la torsion d’estomac ?

La torsion gastrique est un syndrome qui correspond au fait que votre chien a l’estomac gonflé et retourné. Les portes d’entrée et de sortie sont donc bloquées : le chien ne peut ni vomir, ni évacuer.

Malheureusement, cela peut entraîner la mort de votre boule de poils en quelques heures si aucune action n’est faite. C’est donc une urgence.

La torsion concerne en général les chiens de race moyenne à géante (boxer, amstaff, berger allemand, danois, …), mais les autres ne sont pas épargnés pour autant.

Si un membre de la famille canine de votre chien a déjà eu ce genre de problème, votre chien peut être plus à risques. 

Les chiens âgés de plus de 7 ans sont également plus sensibles ainsi que nos compagnons à quatre pattes qui vivent un épisode de stress.

Autres éléments déclencheurs :

  • ingestion rapide d’une grande quantité de nourriture
  • beaucoup trop de liquide au moment du repas
  • aliment qui fait gonfler ou qui fermente
  • exercice physique suite à un repas

Comment prévenir la torsion ?

Il faut savoir que la plupart des torsions gastriques ont lieu après un repas.

Afin de limiter le syndrome, vous pouvez agir sur différents points :

  • nourriture de très bonne qualité
  • faire manger le ou les chiens dans le calme
  • utiliser des bols interactifs ou des distributeurs de croquettes
  • laisser au moins 1 heure avant de faire faire de l’exercice au chien

Il est également possible d’effectuer une gastropexie. C’est une opération qui se fait en prévention d’une torsion et qui consiste à fixer la paroi de l’estomac à la paroi abdominale.

Les choses à faire

Repérer les signes

Lorsque cela arrive, vous devez repérer rapidement les premiers signes :

  • incapacité à vomir
  • se tape le museau avec ses pattes
  • gémit, s’agite
  • cherche votre attention
  • le ventre est dur et gonflé (si on tapote on peut entendre le bruit de l’air)
  • les muqueuses pâlissent (soulever la babine)

Lorsque la situation s’aggrave, votre boule de poils peut présenter des signes comme :

  • une fréquence cardiaque qui augmente
  • une respiration difficile
  • une fatigue et l’impossibilité de se relever lorsque couché

Prendre action

En tout temps vous devez rester calme.

Appeler votre vétérinaire tout en préparant vos affaires pour partir.

Une fois sur place, le vétérinaire confirmera ou non le syndrome via un examen clinique et possiblement une radiographie.

Dans un premier temps, l’état de votre boule de poils devra être stabilisé grâce à la réanimation, des perfusions et à l’oxygénation au besoin.

Ensuite, l’estomac devra être décomprimé pour limiter la nécrose et les problèmes : c’est-à-dire faire sortir le gaz de l’estomac et vider son contenu lorsque possible.

Après ceci, la chirurgie peut enfin avoir lieu : l’estomac sera replacé dans sa position normale, les organes vitaux vérifiés, et l’estomac fixé pour éviter toute récidive (si la vidange n’a pas pu être faite à l’étape précédente, le retrait du contenu devra être fait avant la fixation).

Dans les détails : jargon et processus

  • SDTE : Syndrome de Dilatation-Torsion de l’Estomac
  • oesophage : fait partie de l’appareil digestif, il permet le passage des aliments solides et liquides vers l’estomac
  • cardia : jonction gastro-œsophagienne, c’est l’entrée de l’estomac
  • pylore : jonction gastroduodénale, ça permet de faire passer les aliments prédigérés de l’estomac vers le duodénum
  • duodénum : segment initial de l’intestin grêle
  • intestin : partie du tube digestif, il contribue à la digestion des aliments

La torsion de l’estomac commence par une dilatation. Cette dernière résulte d’une accumulation d’air ou de liquide.

Lorsque le ligament qui permet la fixation de l’estomac est long, le chien est plus à risques. Mais l’inverse est vrai également : la torsion provoque l’élongation.

En étant en arrière du chien, la rotation de l’estomac se fait dans le sens horaire dans la plupart des cas. Elle varie entre 220 et 270 degrés généralement.

  • Le pylore migre le long de la paroi abdominale droite
  • Il passe sous l’estomac
  • Et il se place entre l’oesophage et l’estomac
  • En même temps, l’estomac se déplace à l’opposé

Estomac sain et estomac retourné - SDTE - Légende
Estomac sain et estomac retourné – SDTE – Légende

Le mot de la fin

Avec les beaux jours qui arrivent (oui, on y croit !), les tuyaux d’arrosage sont de sortie.
Lors des journées chaudes, plusieurs parents de chien jouent avec le tuyau pendant que leur ami à quatre pattes saute, avale de l’air et de l’eau : tous les éléments sont réunis pour que votre chien ait une torsion d’estomac. Allez-y doucement, jouez au sol éventuellement, et faites attention aux signes !

Passez un bel été !

Avez-vous déjà eu à faire une torsion ? Est-ce que votre chien est prédisposé à ce syndrome ?

Sources

Leave A Comment